You are currently viewing Concerto de Piano pour m’endormir

Concerto de Piano pour m’endormir

Aujourd’hui j’ai reçu mon cadeau :
le CD du concerto n°21 pour Piano de Mozart,
celui que j’écoutais quand j’étais petite pour m’endormir le soir.

Un concert de piano à 8 ans

Ma mère nous emmenait souvent au concert de l’auditorium de Brest. Je crois que ce soir là, c’est Anne Quéfellec qui interprétait. Nous étions toujours bien placée car ma mère réservait les sièges d’où l’on voyait les mains de la pianiste.

Bien assise dans mon fauteuil en velour rouge, ma petite soeur assoupie sur les genoux de mon père, je dévorais des yeux les lumières, la scène et les musiciens de l’orchestre, cherchant tout détail qui puisse me procurer de l’intérêt : les musiciens, les instruments, l’estrade du chef d’orchestre et les partitions, le silence qui s’installait dans la salle, la durée des applaudissements…
Les notes de Mozart commencent… la musique me transporte : pas une seconde d’ennui dans cette oeuvre magnifique. Du haut de mes 8 ans, j’ai du être particulièrement attentive car à  la fin du concert, ma mère me demande si le concerto m’a plu. « Oui » ai-je répondu et chose exceptionnelle, elle me propose d’acheter la cassette des concerti n° 21 et 23 de Mozart.

C’était la version de Rudolf Serkin sous la direction orchestrale de Claudio Abbado.

La meilleure interprétation

Est-ce l’émerveillement de l’enfance, ou bien une simple habitude d’entendre toujours les notes dans le même rubato, le même phrasé, toujours est-il que pour moi, aucune autre version ne vaut celle de Rudolf Serkin ! La meilleure au monde selon moi.

Ecoutez par vous-même :

[embedvideo type= »youtube » id= »F52ubVPQyjI »]

Rudolf Serkin a ce que l’on appelle le Rubato : il comprend la musique et sait jouer avec les notes selon l’expression. A chaque phrase musicale il donne son attention particulière, tantôt joueuse, tantôt tendre…
La cassette était jaune et je l’ai prise dans ma chambre, j’étais ravie ! Bientôt, mon appareil à cassette allait user la bande audio tous les soirs, je m’en étais fait un moment pour moi, une sorte de méditation avant de m’endormir. Autant vous dire que les notes, je les connais toutes par coeur !

Aujourd’hui, après avoir reçu le disque par la poste, je l’ai déballé et écouté pendant la pause déjeuner.

Partageons nos émotions

Il me tarde de partager avec vous toutes les émotions que peuvent procurer cette musique.
Dites-moi ce que vous pensez de ce concerto, et de l’interprétation que j’ai choisie.

Est-ce que ce concerto vous donne autant d’énergie qu’à moi ? Avez-vous aussi une musique fétiche pour vous endormir le soir ?

Partageons ensemble nos émotions, nos souvenirs…
Quel est votre passage préféré, voulez-vous un extrait de la partition de piano, un mp3 pour vous endormir ?

Ecris-ton commentaire tout en bas de la page

 

Cet article a 12 commentaires

  1. Ma pomme

    Quelle chance d’avoir eu des filles si attentives à la musique qu’on leur donnait l’occasion d’écouter.
    Bien sur Mozart nous captive et, ici, Rudolph Serkin nous émerveille par son jeu qui nous fait revivre le caractère du compositeur gai et enjoué, mélange de douceur et de force qui nous transporte au septième ciel. On y retrouve tout ce qu’il y a de noble dans l’humain.
    L’accompagnement de l’orchestre est flamboyant, la musique se fait ressentir dans tout le corps. Cette musique rend heureux : on imagine Mozart sautant sur son siège en jouant.
    Merci Caroline de nous rappeler ce merveilleux souvenir familial qui, nous le voyons, compte dans ta vie vouée au piano et à la musique.

  2. Depasse

    Chère Caroline,
    J ‘ai beaucoup apprécié ce fabuleux concerto et c ‘est vraiment magnifique mais, il faut être un fameux virtuose, c ‘est magnifique et quel doigté!!!!

  3. Marie-Michele

    merçi grace à vous c’est la premiere fois que j’ecoute avec attention un morceau de musique classique je vias le reecouter avec plaisir et intelligence musicale

  4. mas marilou

    Merci .C’est un pur moment de LUMIERE . Je vais le faire écouter à ma petite fille !

  5. Florence Marlin

    C’est juste magnifique. Je n’aime pas j’adore, ce morceau est très connu. et le pianiste est extraordinaire, mais tous les autres instrumentistes aussi. Un pur moment de bonheur, merci de nous le faire partager.

  6. Aurelie Chevalier

    Je me souviens de ce concert ! C’est un souvenir d’enfance extraordinaire. Je suis heureuse d’avoir partagé ce moment d’exception avec toi.
    Merci d’avoir fait réapparaître ce moment merveilleux, ça fait un bien fou 🙂

    1. Et tu l’as entendu maintes fois au travers du mur de ma chambre, toi aussi tu dois le connaître par coeur Aurélie !

Répondre à Aurelie Chevalier Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.