You are currently viewing Nuance piano et mélodie intérieure avec Primavera de Einaudi

Nuance piano et mélodie intérieure avec Primavera de Einaudi

La nuance et la mélodie intérieure

Jouer fort la main droite et doux la main gauche.
C’est pas facile, mais alors jouer des notes fortes et douces dans une seule main… c’est compliqué.

Camille m’a envoyé une vidéo l’autre jour avec son instrument, pour me demander ce que j’en pensais. Camille est une ancienne élève de piano. Elle joue une mélodie intérieure dans son morceau. Ce qui fera une parfaite réponse pour Serge qui un jour m’avait posé la question

"Qu'est-ce qu'une mélodie intérieure ?"

Une mélodie intérieure, c’est jouer de la musique à l’intérieur ? à l’intérieur de soi-même ?
Oui, ça peut… en musique la définition d’une mélodie intérieure est très spécifique.

La mélodie intérieure est une mélodie, des sons, délicatement entourée d'un accompagnement plus grave et d'un autre accompagnement plus aigu. 

On peut comparer les morceaux de piano à la structure d’une pizza.

Avec :

  • l’accompagnement (la pâte) dessous
  • et la mélodie (garniture, le meilleur) au-dessus

Vous arrivez sans doute mieux à repérer La mélodie dans l’aigu. C’est plus facile à entendre que l’accompagnement plus grave. Comme la garniture, qui est plus visible que la pâte.

Plusieurs sons : aigu, grave et medium, tu connais ? 

Il y a en effet des exceptions : parfois, la mélodie devient plus subtile, plus intérieure, plus chaleureuse, car elle est jouée dans le médium (entre aigu et grave).

Regardez ce sandwich, j’ai mis un clavier sur le côté pour que vous repériez  le « concept » du grave, de l’aigu et du medium.

La mélodie est entourée de deux accompagnements, un aigu (à droite du clavier) et un grave (à gauche).

Le sandwich mélodique 

C’est comme si d’un seul mouvement on ajoutait une pâte sur la garniture de la pizza, et voilà notre pizza transformée en sandwich.
La mélodie est alors intérieure, prise entre un accompagnement plus grave et un accompagnement plus aigu.

Comment faire la nuance Piano et Forte à la même main ?

L’indépendance des doigts pour 1 seule main
 
Vous savez, celui où vous voulez faire ressortir certaines notes plus que d’autres. 
Mettre du relief dans votre mélodie, avoir de belles nuances…
 
Mais au lieu de ça, vos doigts n’obéissent pas. 
Et votre son semble complètement uniforme.
Jouer fort la main droite et doux la main gauche
 
C’est déjà pas facile
 
Mais alors jouer des notes fortes et douces dans une seule main…
 
C’est vraiment chaud ! Mais …
 

Il existe une solution

Bien que la technique d’indépendance des nuances dans une seule main soit évoluée (on ne la rencontre qu’à partir de la 3ème année), elle n’est pas si difficile à résoudre.
Il faut juste savoir comment. Et le faire BIEN !
 de la nuance et la mélodie intérieure.
La solution est qu’il faut faire un transfert de poids sur certains doigts.
 
 
Et il faut le faire de la bonne manière : 
avec souplesse, 
au bon moment, 
et avec les bons doigts.
 
Si vous voulez vraiment améliorer votre interprétation au piano.
La solution pour jouer la nuance piano en faisant ressortir des notes

La solution est qu’il faut faire un transfert de poids sur certains doigts.

La liste des morceaux avec mélodie intérieure

Dans la comptine d’un autre été, dernière partie, la mélodie intérieure se jouent au pouce de la main droite. 
Il vous faut donc accentuer le pouce, pendant que les autres doigts restent dans la nuance piano. 
En faisant pivoter votre poignet, vous basculez le poids de la main et du bras vers le pouce. 
 
C’est en faisant un transfert de poids que vous aurez la bonne sonorité.
Ne force surtout pas tes accents avec le muscle de l’avant-bras. Non seulement vous risquez de vous faire mal, mais en plus votre son sera beaucoup trop dur. 
On aura l’impression que vous cherchez à forcer maladroitement. 
 
Appliquez-vous plutôt à détendre vos muscles, et à jouer avec le poids de votre main.
Ensuite, dès que vous vous sentirez détendue, vous pourrez lancer votre doigt comme dans la technique de la Majorette que l’on voit en détail dans la formation PIANO FLUIDE.

Après avoir travaillé les nuances dans la Comptine d’un autre été, passez au niveau supérieur :

Avec Primavera d’Einaudi, on retrouve la mélodie intérieure à plusieurs endroits, et pas toujorus aux mêmes doigts. 

Ça commence au 5ème doigt de la main gauche dans l’intro. Et oui, c’est le doigt le plus faible. Utilisez exactement la même technique du transfert de poids, mais cette fois sur le tout petit doigt. 
Pendant ce temps, le pouce (doigt le plus fort) doit jouer la nuance piano. 

Attention de ne pas trop l’accentuer. 

Si naturellement, votre pouce ne sonne pas trop fort, c’est que vous avez un bon transfert de poids sur votre main gauche. 

Par contre, si vous êtes obligée d’y faire très très attention, c’est que votre poignet est encore trop figé. 

Une mélodie intérieure jouée par Camille 

C’est le cas dans le morceau Primavera de Ludovico Einaudi, il y a une mélodie intérieure, exactement de 0″54 minutes, mais à combien de minutes s’arrête t’elle ?
Ce morceau est joué par Camille, une de mes anciennes élèves de Brest, enfin, plus précisément de Daoulas.

J'ai une question pour toi :

A vous de me dire maintenant à quel minutage précis cette mélodie se termine 

La réponse se trouve dans les commentaires…

 Donnez moi en commentaire des morceaux avec une mélodie intérieure pour enrichir la liste !

P-S. Je suis très heureuse que mes élèves se filment au piano.

Cet article a 5 commentaires

  1. Rose

    Sans avoir lu les commentaires, j’aurais dis 1’30 »

  2. Serge Longpré

    pour moi la musique intérieur ne s’arrête pas tout au long de cette pièce

    1. C’est vrai qu’on n’entend aucune coupure entre la mélodie intérieure et la mélodie du dessus, ce qui fait penser qu’elle est toujours là.
      Mais elle s’arrête bien à 1:15
      Merci d’avoir participé Serge

  3. Merci beaucoup Louise,
    la mélodie intérieure s’arrête plus exactement à 1:15.
    Mais dans ce morceau, la mélodie n’arrête pas de bouger, tantôt à la main droite, tantôt à la main gauche quand ce n’est pas à l’intérieur.
    Encore merci !

  4. Louise Tessier

    Bonjour Caro! Félicitation à l’élève ainsi qu’au professeure. On reconnait dans ton élève cette passion que tu lui à transmise. En se qui concerne la mélodie intérieure je crois qu’elle se termine à 2,07 minutes. Pour revenir à l’élève elle a me faire rêver, qu’elle continue nous la verrons sous dans les grandes salles de concert du monde. Encore une fois bravo et bonne continuation. Louise Tessier

Écris ton commentaire ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.