Créer un Piano-Planning à l’année pour entretenir votre mémoire

J’oublie tous mes anciens morceaux !

J’arrive à jouer les premières mesures de mes anciens morceaux, et après…plus rien !
Nous avions parlé dans cet article de la courbe de l’oubli et de comment réviser entre les cours.
Quels jours de la semaine sont les meilleurs pour réviser.

Mais nous n’avions pas parlé des révisions à long terme : celles de tout au long de l’année et plus.

 

A quoi sert un plan ? 

Planifier quelque chose, c’est utile pour arrêter de se plaindre et de toujours remettre les choses au lendemain. Quand vous ne planifiez pas, vous devez garder en tête tout un tas d’informations qui vous encombre. Vous avez déjà ressenti cela ? …Avoir la tête pleine de choses à faire !
Si je note sur mon agenda un rendez-vous, je peux alors l’oublier et penser à autre chose en attendant puisque mon agenda me rappellera ce que j’aurai à faire. Planifier, c’est un peu comme déléguer, enlever une surcharge de travail inutile. Cela libère de l’espace sur notre disque dur : notre cerveau. Et cela nous donne donc plus d’espace, de disponibilité pour penser à autre chose : à l’instant présent par exemple.

Quand je planifie de réviser tel morceau à telle date, cela me permet d’avoir l’esprit libre au lieu de penser à « il faudrait que je révise ce morceau sinon je vais l’oublier ».

Et bien cette dernière phrase, je ne me la dirai plus qu’une seule fois, car sitôt le morceau appris, je vais planifier mes révisions.

 

J’ai une mauvaise mémoire

“Le coupable n’est pas votre mémoire, mais vos mauvaises méthodes de mémorisation; il suffit donc de les améliorer pour retrouver l’information stockée dans votre cerveau.”

Cette phrase de Tony Buzan, je l’ai trouvée dans son livre « une tête bien faite » dans lequel cet américain créateur du mind-mapping nous explique comment maintenir un taux élevé de mémorisation.
Ci-dessous, j’ai repris l’image de Sébastien Martinez, auteur du site Ma méthode pour apprendre

Courbe-de-révision

 

Organisons un plan de révision à l’année

Et voilà, nous y sommes : nous allons nous organiser sur le long terme.
Et enfin, nous allons pouvoir jouer sans trou de mémoire tous les morceaux appris dans l’année, et même ceux de l’année précédente.
Par exemple, là, Clémence vient de finir d’apprendre Paradise de Coldplay. Elle l’a travaillé pendant plusieurs semaines et avait déjà son plan pour chaque semaine. Nous allons donc prévoir un plan de révision sur le long terme, c’est à dire une révision à 1 mois et une autre entre 3 et 6 mois. C’est tout ?

« Les révisions effectuées au moment opportun ont une effet cumulatif (…) chaque révision permet de vous remémorer l’information étudiée, de la revisiter et de consolider vos connaissances. L’imagination créative joue un rôle dans la mémoire à long terme, et plus vous visitez l’information, plus vous l’associez à d’autres informations et connaissances déjà acquises.
Cela signifie que :

Plus je révise, plus je deviens créative

Alors oui, j’inscrirai sur l’agenda de Clémence : dans 1 MOIS, réviser Paradise, dans 3 MOIS réviser Paradise, et dans 6 MOIS réviser une dernière fois pour ancrer le morceau dans la mémoire à long terme. Ainsi, l’info sera facile d’accès et Clémence révisera sans souci, avec légèreté.
D’où l’intérêt de vous procurer un carnet de travail pour le piano !

 

 

Cet article t'a plu ?
Abonne-toi au blog lalalapiano, et...

"COMMENT BIEN CHOISIR MA MÉTHODE DE PIANO"
GRATUIT

Je te dis tout sur :
Comment trouver facilement des morceaux de ton niveau
Quel est ton style d'apprentissage
Comment développer ton interprétation

* Ton adresse mail ne sera jamais révélée à qui que ce soit. Tu recevras  gratuitement mes articles, vidéos et autres supports pour t'aider à t'améliorer au piano. Je suis seule à tenir ce blog et t'enverrai de temps en temps mes propositions commerciales pour m'aider à vivre de mon travail.