Comment accélérer votre lecture à vue au piano ?

La lecture à vue, c’est jouer une seule fois le morceau au bon tempo.
Jouer le morceau du premier coup, de façon à reconnaître la musique.
Pas si facile, n’est-ce pas ?
Et pourtant, ce n’est pas impossible…

Aimer la musique

Quand on aime le piano, il est tentant de vouloir jouer à la perfection, mais ce n’est pas du tout le but ici. Imaginons qu’une amie vous propose d’acheter son livre de partitions, vous voulez savoir si les morceaux vous plaisent, ou si ils sont assez faciles pour que vous y preniez du plaisir. Vous savez que vous pourrez les rejouer plus tard, là, vous voulez seulement avoir un aperçu.

Même si vous avez le niveau pour jouer des morceaux difficiles au piano, ne commencez pas la lecture à vue par des morceaux trop difficiles.
En commençant pour des exercices à 5 doigts, vous aurez peut-être ce sentiment de régresser au début, mais quand vous verrez l’analyse se dévoiler, vous verrez que c’est fou tout ce qu’on peut apprendre avec un morceau à 5 doigts, je vous énumère ici quelques points:

Vous pensez que celles qui jouent des partitions comme elles respirent lisent plus vite que vous ?

Et bien, non, elles lisent mieux !

Elles lisent mieux car elles ne se focalisent pas sur une chose, elles ne se focalisent pas uniquement sur le nom des notes, elles regardent entre les notes, autour des notes.
Si vous voulez faire vivre votre musique, si vous voulez que votre morceau ressemble à l’original, ne vous contentez pas de lire les notes plus vite, mais aiguisez votre analyse pour apprendre à lire entre les notes !

Vous lirez plus vite si vous savez faire ces 7 choses : (classées par niveaux)

Niveau 1)
En jouant sur un pentacorde (une position de 5 notes), vous enlevez le problème des déplacements et vous vous concentrez sur la réactivité des doigts.
Si un jour vous voulez arrêter de faire du note à note, si vous voulez être à l’aise et lire au moins une mesure à l’avance, pratiquez le pentacorde au moins le temps d’imposer à vos doigts le réflexe du numéro de doigté.

Alors libérée de vos doigts parce qu’ils apprennent à automatiser, vous serez disponible pour repérer les mouvements conjoints, les mouvements disjoints, ascendants et descendants, tout en continuant de jouer. Vous serez disposée à jeter un oeil à la cadence, aux reprises, aux nuances.

Niveau 2)
Faites dérouler le morceau dans votre tête sans le jouer. Ainsi, vous pouvez déjà analyser une bonne partie du morceau et des difficultés à venir. J’ai écrit un article qui explique cette technique la lecture sur table.

Niveau 3)
Jouez-vous seule ou en 4 mains, duo, musique de chambre ?
L’effet remarquable quand on joue à plusieurs c’est qu’on est obligée de se rattraper, on ne peut pas s’arrêter pour recommencer.
Jouer à deux sur le même rythme vous entraînera à ne jamais vous arrêter.
Vous pouvez aussi le pratiquer avec des bandes sonores ou des vidéos youtube.

Niveau 4)
Avez-vous l’oeil harmonique ?
Avoir l’oeil harmonique, c’est réussir à dégager d’un seul coup d’oeil l’accord (qu’il soit renversé ou à l’état fondamental). Souvent l’accord est éparpillé entre la main droite et la main gauche, arpégé, brisé, donc ce n’est pas si simple de le retrouver.
Si vous êtes sur une mélodie simple répétée aux deux mains, alors il vous faudra éliminer les notes étrangères : notes de passage, broderie, appoggiature, etc…

En ayant l’oeil harmonique, vous vous calerez sur le discours harmonique du morceau et serez plus à l’aise pour simplifier mais aussi rattraper n’importe quelle situation.

Niveau 5)
Enregistrez-vous ou filmez-vous. Ainsi, vous êtes sûre de respecter la consigne qui est de jouer UNE Seule fois le morceau. De plus, vous pourrez vérifier si vous avez bien tenu le rythme intact du début à la fin et recompter les temps s’il en manque ou s’il y en a en trop.
Si vous faîtes des erreurs, des fausses notes, ce n’est pas grave ! C’est même tout à fait normal…il faut juste équilibrer les choses : qu’il y ait suffisamment de bonnes notes pour reconnaître le morceau !

Niveau 6)
Si un jour vous accompagnez une chanteuse au une saxophoniste, et qu’il se plante, il vous faudra être capable de le rattraper, pour ne pas l’enfoncer encore plus ! Pour cela, vous devez être capable d’échapper vos yeux de la partition (donc avoir mémorisé une ou plusieurs mesures à l’avance), de regarder sa partie, ou de la regarder elle si vous n’avez pas sa partie et repartir avec elle sur le premier temps suivant ensemble.

Niveau 7)
Transposez si le morceau est en Do majeur, ou la mineur, jouez le dans un tonalité où vous aurez plusieurs touches noires !
profitez-en pour réviser toutes vos tonalités majeures et mineures.

Et si vous voulez tester ma formation de lecture à vue, vous avez une garantie de 7 jours satisfait/remboursée sur simple demande.
Comme ça vous pouvez voir si ma formation correspond à votre niveau.
Cliquez sur le lien ici pour accéder à la formation

Les conseils de cet article sont classés dans l’ordre de difficulté.
Où vous situez-vous ? Si vous êtes débutante, faîtes-vous des morceaux en pentacorde ?
Si vous êtes de niveau 7, arrivez-vous à vous motiver pour transposer des pièces simples ? De niveau 4, repérez-vous les accords même dans une mélodie ?

Dites-le moi en commentaire

Cet article t'a plu ?
Abonne-toi au blog lalalapiano, et...

"COMMENT BIEN CHOISIR MA MÉTHODE DE PIANO"
GRATUIT

Je te dis tout sur :
Comment trouver facilement des morceaux de ton niveau
Quel est ton style d'apprentissage
Comment développer ton interprétation

* Ton adresse mail ne sera jamais révélée à qui que ce soit. Tu recevras  gratuitement mes articles, vidéos et autres supports pour t'aider à t'améliorer au piano. Je suis seule à tenir ce blog et t'enverrai de temps en temps mes propositions commerciales pour m'aider à vivre de mon travail.