Comment ne pas faire 8 ans de solfège pour rien

Chaque année, 3 fois par semaine, des enfants et adultes pianistes prennent le chemin du conservatoire.

Que font ces pianistes en herbe concrètement dans les conservatoires? 

1 cours de piano/semaine
2 cours de formation musicale /semaine

Je pense qu’il doit y avoir à peu près 1% des élèves qui aiment le solfège. D’ailleurs, on ne dit plus solfège mais ->formationmusicale parce que le mot « solfège » est devenu un « gros mot ».

Tellement d’élèves ont été dégoûtés du solfège, (dont moi, j’ai fait 12 ans de solfège. Et j’ai commencé à l’aimer seulement à partir de la 10ème année !)

La première année de solfège, c’est comme avaler un dictionnaire avant d’avoir le droit de parler. 

Le pire, c’est la première année, où on apprend à lire et écrire la musique sans son instrument et sans avoir le droit de prendre des cours d’instrument, pour mieux entrer dans la théorie. 

Pourquoi ça ne change pas ?

Voilà pourquoi je n’ai jamais voulu enseigner au conservatoire, je ne voulais pas participer à ce dégoût pour la musique. J’applique le principe « ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse à toi-même ».

Surtout que c’est possible d’enseigner le solfège et l’instrument en même temps ! De nombreux excellents profs le font en cours particulier. 

Mais dans les conservatoires, les places sont rares en piano et les adultes comme les enfants se battent pour y entrer… donc, une fois qu’on y est, on se laisse faire par le système même si le désespoir du solfège est là.

Je ne parlerai pas ici de la pression qu’ont les élèves…si ce sujet vous intéresse, vous pouvez lire le livre de Murielle Radault L’enseignement du solfège en Conservatoire. ed Yves Michel

Remettons le solfège à sa juste place

La partition musicale est là pour aider la musicienne et le musicien, pour l’aider dans son interprétation. Et le solfège est utile pour aider à décrypter la partition, mais aussi pour développer l’écoute, comprendre l’harmonie, et développer nos émotions musicales…
Est-on obligé de le déconnecter de la pratique instrumentale ? 

En fait, pour obtenir le même résultat que 8 années de solfège, il faudrait étudier le rythme, la mélodie et l’harmonie à travers votre répertoire musical, tout simplement. 

Evidemment, cela ne se fait pas en regardant des tutos sur youtube, il vous faut un prof, motivé pour allier la théorie et la pratique dans chaque cours… car il y a quand même pas mal de chose à voir : 

Rien que pour la mélodie par exemple, il y a toutes les notes étrangères : broderie, appoggiature, note de passage, trilles, échappée…

Mais le plus important reste l’harmonie car comprendre l’harmonie, c’est comprendre le discours musical du morceau, et c’est indispensable pour interpréter. 

Ne faîtes pas 8 années de solfège 

Si vous faîtes partie des 1% d’élèves qui adorent le solfège, allez-y, foncez, inscrivez-vous dans une classe de solfège soit au conservatoire ou en école de musique. 

Mais si comme moi vous avez plutôt envie de pratiquer sans pression et sans ingurgiter un dictionnaire déconnecté des émotions, alors pratiquez la lecture à vue.

Je ne suis pas contre le solfège. D’ailleurs je l’aime à présent (après mes 10 ans de conservatoire, j’ai enfin compris le sens et son utilité dans ma pratique au piano tout en gardant mes émotions)

Mais il y a un autre moyen de pratiquer le solfège quand on n’aime pas ça, il s’agit de la lecture à vue, mais pratiquée d’une manière intelligente. 

Je vais vous faire économiser 8 années de solfège obligatoire

Et en plus vous allez vous amuser et jouer du piano. 

La lecture à vue c’est jouer une partition une seule fois, sans l’avoir jouée auparavant. La seule chose qui soit autorisée en lecture à vue, c’est de se préparer en lisant la partition, sans jouer sur le clavier. 

Et tout le secret est là, dans la préparation. 
La lecture à vue est jeu très excitant parce qu’on lit de la musique, tout en essayant de l’interpréter immédiatement. 

La lecture à vue enlève tout le côté laborieux du déchiffrage pour nous faire entrer directement dans la musique.

En se préparant, on étudie la rythmique (la phrase métrique), que ce soit du binaire ou du ternaire, il faut savoir où mettre l’impulsion. 
On étudie la mélodie, pour savoir comment la phraser et pour apprendre à lire plus vite, car en relevant les récurrence, on lit par blocs au lieu de lire toutes les notes. 
L’harmonie est elle aussi dans la préparation en commençant par regarder l’armure, la tonalité du morceau, le rythme harmonique et enfin le chemin harmonique. 

Alors comment fait-on pour pratiquer la lecture à vue ? 😍

La lecture à vue, c’est assez difficile au début, quand on ne l’a jamais pratiquée, mais au bout de quelques semaines, on fait des progrès extraordinaires en lecture, en compréhension musicale et en interprétation. 

Le plus gros défaut des pianistes qui ne savent pas pratiquer la lecture à vue, c’est qu’ils veulent tout lire et s’arrêter quand ils ont faire une fausse note, pour la corriger, mais ce n’est pas possible. 

C’est un défaut que j’ai eu à mes débuts aussi, parce que c’est tentant de jouer à la perfection. 

Pour réussir à aller jusqu’au bout d’un morceau sans s’arrêter et ainsi gagner en fluidité, la solution est de jouer avec une accompagnatrice, de telle sorte, que vous êtes obligée de suivre la rythmique du morceau. 

Il n’y a que comme ça au début qu’on arrive à lire plus vite et mieux la musique. 

J’accompagne mes élèves pendant les cours en jouant des 4 mains, il n’y a pas meilleur que les 4 mains pour pratiquer la lecture à vue et ainsi travailler son solfège directement intégré dans la musique. 

Et vous, pratiquez-vous les 4 mains ou la lecture à vue ? 
Ou préférez-vous passer par les 8 années de solfège obligatoire ? 

Cet article t'a plu ?
Abonne-toi au blog lalalapiano, et...

"COMMENT BIEN CHOISIR MA MÉTHODE DE PIANO"
GRATUIT

Je te dis tout sur :
Comment trouver facilement des morceaux de ton niveau
Quel est ton style d'apprentissage
Comment développer ton interprétation

* Ton adresse mail ne sera jamais révélée à qui que ce soit. Tu recevras  gratuitement mes articles, vidéos et autres supports pour t'aider à t'améliorer au piano. Je suis seule à tenir ce blog et t'enverrai de temps en temps mes propositions commerciales pour m'aider à vivre de mon travail.